SUZANNE / Katell Quillévéré

Par le milieu, l’époque, la vie en province, et bien d’autres choses, Suzanne était un personnage qui m’était très proche. La préparation du film a été une plongée dans mes souvenirs d’enfance.

Mon équipe et moi avons mis beaucoup d’attention dans les détails et le sens des objets qui pouvaient entourer ou manquer à Suzanne. Katell nous a laissé une liberté bienveillante. Ainsi, nous avons imaginer des photos de famille, refait des souris en laine comme en 84, fait grandir un rosier sur la tombe la mère disparue, écrit « Suzanne » au feutre dorée près de son lit de jeune mère. J’ai envisagé le travail comme la tentative de combler discrètement les ellipses par des détails visuels qui témoigneraient du temps qui nous aurait échappé.

Image 1

IMG_5235

img_17764_suzanne-cannes-2013-extrait-video-3-sara-forestier-francois-damiens

Image 14 Image 13

suzanne

Image 12

IMG_5312  IMG_5297 IMG_5289

IMG_5421

IMG_5317

IMG_5184

IMG_5262

Décor abandonné de la prostituée

IMG_5333 IMG_5407 IMG_5406

 

Quelques Références

DSC07469 DSC07456 DSC07455

IMG_4993

IMG_4017

 

 

fredplanzer4_2005

 

Les papiers peints

DSC07766 DSC07765 DSC07761  DSC07715

La tombe de la mère

mère

L’équipe impliquée dans la préparation du décor de voyou… Merci

IMG_5339

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *